INEOS Energy apporte un soutien essentiel de 25 millions de livres pour HydrogenOne, le premier fonds coté à la bourse de Londres dédié à l’hydrogène propre.

INEOS Energy apporte un soutien essentiel de 25 millions de livres pour HydrogenOne, le premier fonds coté à la bourse de Londres dédié à l’hydrogène propre.

  • INEOS Energy a convenu de faire l’acquisition de 25 millions de parts lors de la prochaine introduction en bourse de la société HydrogenOne Capital Growth plc, ce qui représente 10 % de la levée de fonds visée de 250 millions de livres.
  • Brian Gilvary, président-directeur de l’entreprise INEOS Energy, a déclaré : « L’investissement d’INEOS dans HydrogenOne contribuera à accélérer et diversifier sa stratégie existante en matière d’hydrogène propre. Il marque le début d’un autre partenariat essentiel et de longue durée dans le secteur dynamique des technologies propres et représente une opportunité importante pour nos entreprises dans le cadre de la transition énergétique émergente. ».
  • Simon Hogan, président de HydrogenOne, ajoute : « HydrogenOne est le premier prototype du genre. Nous nous réjouissons de l’investissement d’INEOS dans notre société et nous avons hâte de développer notre collaboration. ».
  • INEOS pourra désigner un administrateur indépendant au sein du conseil d’administration et disposera de droits de co-investissement dans les projets identifiés par le fonds.
  • INEOS est déjà le plus grand producteur européen d’hydrogène. Son expérience dans le domaine de l’électrolyse et son portefeuille de projets en plein développement, qui utilisent de l’hydrogène propre, vont contribuer à accélérer la décarbonation de l’énergie et la progression vers un avenir sans émissions de carbone.

INEOS Energy a convenu aujourd’hui de réaliser un investissement important dans la société ouverte à responsabilité limitée HydrogenOne Capital Growth Plc, qui sera le premier fonds coté à la bourse de Londres dédié à l’hydrogène propre pour la transition énergétique, qui vise zéro émission nette de carbone d’ici 2050.

INEOS fera l’acquisition de 25 millions de parts lors de la prochaine introduction en bourse de la société HydrogenOne, ce qui représente 10 % de la levée de fonds visée de 250 millions de livres. INEOS pourra également désigner un administrateur indépendant au sein du conseil d’administration et disposera de droits de co-investissement dans les projets identifiés par le fonds.

L’hydrogène propre, qui peut être produit avec de l’électricité d’origine renouvelable, présente un potentiel énorme lorsqu’il s’agit de réduire les émissions de gaz à effet de serre des gaz industriels et peut être utilisé en tant que combustible dans les secteurs du système énergétique dont la décarbonation est difficile. L’Union européenne et les gouvernements nationaux ont des objectifs clairement définis, visant une utilisation largement répandue de l’hydrogène en Europe d’ici 2030.

HydrogenOne assurera l’accès à de l’hydrogène propre par le biais de l’investissement dans un portefeuille diversifié d’actifs d’hydrogène et d’actifs complémentaires axés sur l’hydrogène pour garantir la croissance du capital avec un accent placé sur la durabilité. L’entreprise devrait bénéficier du label Green Economy Mark de la bourse de Londres, qui distingue les entreprises dont 50 % ou plus du total des revenus annuels provient de produits et de services qui contribuent à l’économie verte mondiale. L’entreprise investira essentiellement dans des actifs d’hydrogène privés, ainsi que des actifs cotés axés sur l’hydrogène de marchés internationaux.

INEOS bénéficie d’une position unique lorsqu’il s’agit de soutenir ces nouvelles opportunités, motivées par la demande émergente pour des sources d’énergie zéro émission de carbone abordables. INEOS est actuellement le plus grand producteur européen d’hydrogène, avec environ 300 000 tonnes d’hydrogène par an, essentiellement coproduites à partir de ses opérations de fabrication chimique. Il s’agit également du plus grand opérateur européen en matière d’électrolyse, une technologie essentielle qui génère de l’hydrogène pour la production d’énergie, les transports et l’industrie.

Brian Gilvary, président-directeur de l’entreprise INEOS Energy, a déclaré : « L’investissement d’INEOS dans HydrogenOne contribuera à accélérer et diversifier notre stratégie existante en matière d’hydrogène propre. Il marque le début d’un autre partenariat essentiel et de longue durée dans le secteur dynamique des technologies propres. Cela représente également une opportunité importante pour nos entreprises dans le cadre de la transition énergétique émergente. »

L’entreprise INEOS participe aussi à plusieurs projets visant à développer la demande en hydrogène et à remplacer les sources d’énergie, les matières premières et les combustibles à base de carbone existants. Elle devrait conclure d’autres partenariats avec des organisations de premier ordre, qui travaillent au développement de nouvelles applications.

Brian Gilvary a déclaré : « Nous pouvons, grâce à notre expérience en matière de stockage et de manipulation de l’hydrogène et notre savoir-faire dans le domaine de l’électrolyse, assurer la progression vers un avenir basé sur l’hydrogène et sans émissions de carbone. Cet accord représente une étape majeure dans la restructuration du secteur énergétique et ouvre des perspectives de croissance futures pour notre entreprise. »
Simon Hogan, président de HydrogenOne, ajoute : « HydrogenOne est le premier prototype du genre. Nous nous réjouissons de l’investissement d’INEOS dans notre société et nous avons hâte de développer notre collaboration. ».

INEOS travaille également en étroite collaboration avec les gouvernements européens pour garantir la mise en place de l’infrastructure nécessaire à la réalisation du rôle majeur de l’hydrogène dans la nouvelle économie verte.

FIN

Remarques destinées aux éditeurs :

À propos d’INEOS

  • INEOS est la troisième plus grande entreprise chimique au monde, avec un chiffre d’affaires de 61 milliards de dollars et 26 000 employés. La croissance de l’hydrogène propre fait partie intégrante de la stratégie d’INEOS visant à atteindre l’objectif « Net Zero 2050 ».
  • INEOS a annoncé la création de sa nouvelle entreprise, INEOS Energy, le 16 décembre 2020.
  • La nouvelle entreprise intègre tous les actifs INEOS Oil & Gas existants à ses activités de développement complètes dans le domaine des technologies à faibles émissions de gaz à effet de serre pour la future transition énergétique.
  • Brian Gilvary, le président-directeur du conseil d’administration du nouveau groupe, met à profit l’expérience qu’il a acquise après 34 ans de carrière chez BP.

À propos de HydrogenOne

  • La société HydrogenOne a été créée par le Dr JJ Traynor et par Richard Hulf en 2020. HydrogenOne Capital Growth Plc, le nouveau fonds qui sera lancé en juillet, a été créé afin d’investir dans des projets à hydrogène à l’échelle mondiale et dans des entreprises fournissant des équipements et des composants faisant partie de la chaîne de valeur de l’hydrogène, notamment des fabricants de cellules d’énergie et d’électrolyseurs. L’objectif brut de la levée de fonds est de 250 millions de livres. Le fonds sera coté en tant que fonds d’investissement à la Bourse de Londres en juillet sous l’appareil HGEN.

Activités de l’entreprise INEOS dans le secteur de l’hydrogène

  • INEOS est le plus grand producteur européen d’hydrogène.
  • Par le biais de sa filiale INOVYN, INEOS est le plus grand opérateur européen en matière d’électrolyse, une technologie essentielle qui utilise de l’énergie renouvelable afin de générer de l’hydrogène pour la production d’énergie, les transports et l’industrie. INEOS peut, grâce à son expérience en matière de stockage et de manipulation de l’hydrogène et son savoir-faire dans le domaine de l’électrolyse, assurer la progression vers un avenir basé sur l’hydrogène et sans émissions de carbone.
  • En novembre 2020, INEOS a lancé une nouvelle entreprise dans le but de développer et augmenter la capacité en hydrogène propre de l’Europe, afin de favoriser la progression vers un avenir sans émissions de carbone.
  • INEOS participe également au projet de capture et de stockage de carbone et de production d’hydrogène HyNet North West, développé par un consortium international au Royaume-Uni. À compter de 2025, HyNet North West commencera à convertir le gaz naturel en hydrogène à faibles émissions de carbone au sein de la raffinerie de Stanlow, le dioxyde de carbone sera capturé et stocké en mer dans le champ de gaz naturel de Liverpool Bay. Un nouveau réseau de pipelines transportera l’hydrogène propre pour alimenter les industries, bus, trains et véhicules de transport de marchandises lourdes, pour générer de l’électricité et pour chauffer les maisons de l’Angleterre du Nord-Ouest et de Galles du Nord. HyNet North West devrait réduire les émissions de dioxyde de carbone de la région de 10 millions de tonnes maximum chaque année d’ici 2030. En attendant, HyNet North West remplira à lui seul 80 % des nouveaux objectifs du gouvernement à l’échelle de la Grande-Bretagne, à savoir une production de 5 GW d’hydrogène à faibles émissions de carbone pour l’énergie, le transport, l’industrie et les foyers.
  • Le 16 mars, INEOS a annoncé son intention de construire un électrolyseur de 20 MW pour produire de l’hydrogène propre par le biais de l’électrolyse de l’eau, alimenté par de l’électricité zéro émission de carbone, sur son site de Rafnes en Norvège. Ce projet entraînera une réduction d’au moins 22 000 tonnes de CO2 par an, ce qui contribuera à diminuer l’empreinte carbone des activités d’INEOS en Norvège. Il servira également de centre d’approvisionnement en hydrogène pour le secteur du transport norvégien. 

Capture et stockage du carbone

  • INEOS Energy participe également à un projet de capture et stockage du carbone prometteur au Danemark, appelé Greensands. Le projet contribue de manière significative à notre compréhension et au développement des technologies de stockage du carbone.Le principal objectif du projet Greensands est de stocker de manière sûre et permanente jusqu’à 8 millions de tonnes de CO2 par an sur le site Siri géré par INEOS. Le potentiel de stockage, s’il est atteint, contribuera aux objectifs de réduction des émissions de CO2 du Danemark pour 2030 et au-delà.